Retrouvez les fiches conseils classées par catégories :

Sport

Maintenir une activité physique et accepter la diminution de ses performances est difficile à admettre. Ce n'est pourtant qu'une partie de la confrontation de l'adulte avec le quotidien.

La contracture musculaire

Réagir face à une contracture

L’élongation ou contracture survient toujours au cours d’un effort violent : départ de course, changement de direction, saut ou shoot.

La douleur est vive, disparait progressivement au repos et réapparait à la simple contraction.

Le muscle se raidit à la reprise d’activité. Il est dur à la palpation.

Comment se produit une élongation ?

Lors d’une contraction trop forte, certaines fibres ont été étirées. On est à la limite de la rupture.

Au moment de l'accident

  • Arrêter l’activité
  • Mettre une poche de glace sur la zone touchée, surélever le membre blessé
  • Mettre au repos

Au bout de 24 à 48 heures

  • Masser lentement la blessure
  • Ajouter de la chaleur douce
  • Sollicitez le muscle blessé avec prudence :
    Par un travail concentrique (le muscle travaille en se raccourcissant)
    Puis par un travail statique en course interne (sans bouger l’articulation)
  • Enfin étirez prudemment.

Prévention

Si une contracture est bénigne, ce peut être un avertissement.

Pour éviter la récidive et le risque de déchirure à la reprise du sport :

  • Faites un échauffement très progressif, centré sur le muscle lésé
  • Evitez les accélérations brutales au début de la reprise
  • Etirez-vous progressivement et toujours en fin de séance.